Mon parcours en tant que coiffeuse

 

Bonjour, à  toi qui me lis, je raconte ici mon petit parcours professionnel dans la coiffure.

937833780

J’ai voulu faire ce métier parce que je voulais apprendre à maîtriser le cheveu, savoir comment le couper, le coloré, le lisser et puis j’étais très attiré par les métiers de la beauté au début mon choix d’orientation se portait plus sur l’esthétique.

J’ai tout d’abord tenter l’alternance,  j’ai  démarché tellement de salons de coiffure, il faut dire que vu que la rémunération est en fonction de l’âge ayant 19 ans c’était déjà un peu handicapant. N’ayant pas trouvé malgré plusieurs jours d’essais dans un salon,je me retrouve donc à m’inscrire dans une école privée pour passer mon CAP coiffure . À cette époque là  je bénéficiais d’une aide à la formation de l’état qui pouvait financer qu’une partie de l’école. J’étais donc inscrite en mi septembre dans cette école: dress code noire et blanc obligatoire (ça limite un peu le choix vestimentaire ), et  c’était très sérieux, on se faisait renvoyer  si par malheur l’un(e) de nous avait mis un jeans bleu. L’école a aussi une section esthétique ainsi  qu’un salon et institut ouvert au public quelques jours par semaine.

téléchargement (17)

J’ai  donc passer  et obtenue mon CAP coiffure en initiale, je voulais pour suivre en BP coiffure option coloriste-permanentsite, j’aimais énormément la colorimétrie. Là par contre recherche de patron oblige, le BP coiffure ne ce fait qu’en alternance ! Mais là j’ai déjà un pied dans le métier et le CAP en plus c’est moins dure. Essais après essais enfin je trouve un petit salon près des galeries lafayette dans le 9e arrondissement de Paris, cela a fonctionne un temps,mais suite à un désaccord avec le patron je mis fin à mon contrat.

téléchargement (21)

Trop tard pour rechercher un autre patron et puis je ne suis plus trop motivé.  Je tente quand même de passer le BP coiffure a distance, je me lasse des devoirs à envoyer. Entre  temps je mettais inscrite en tant que coiffeuse à domicile, je coiffais chez moi histoire de ne pas perdre la main, et j’ai assisté lors du wo’s next une coiffeuse studio super sympa, c’est plus cool qu’être en salon.

Aujourd’hui, je travaille dans un autre domaine,mais j’ai toujours les mains dans les cheveux.

Merci de m’avoir lu, laisse un commentaire si tu le souhaite.